L'épanchement pleural


expliqué de manière simple et compréhensible!

EN BREF

Les causes les plus courantes

  • Cancer (tumeur, affections malignes)
  • Cœur (insuffisance cardiaque)
  • Pneumonie (pneumonie bactérienne)
  • Embolie pulmonaire

Symptômes

  • Essoufflement (dyspnée)
  • Douleur/sensation de pression dans la zone de la poitrine
  • Toux
  • Rétention d'eau dans les tissus (œdème
  • Fièvre

Synonymes

  • Eau dans les poumons
  • Présence d'eau dans les poumons (œdème pulmonaire)
  • Accumulation d'eau autour des poumons
  • Accumulation d'eau dans la poitrine

Traitements

  • Ponction (thoracentèse, ponction pleurale)
  • Pleurodèse (drainage thoracique, talc/VATS)
  • Cathéter pleural pour le drainage

La plèvre (pleura)

La plèvre est une fine membrane à deux feuillets, située dans le thorax. Le feuillet interne recouvre les poumons et s’appelle la plèvre viscérale ou plèvre pulmonaire. Le feuillet externe, la plèvre pariétale, tapisse la surface interne du thorax. La cavité pleurale (cavitas pleuralis) se trouve entre la plèvre viscérale et la plèvre pariétale. Cet espace ou interstice est rempli de quelques millilitres de liquide (liquide pleural), de sorte que la plèvre viscérale et la plèvre pariétale restent collées l’une à l’autre lors des mouvements respiratoires – comparable à deux vitres avec un film de liquide entre elles.  Lorsque la plèvre pariétale se déplace quand la cage thoracique se soulève, elle entraîne automatiquement l’autre avec elle. Cela crée une pression négative et attire l’air dans les poumons.

Illustration d'un poumon avec la plèvre viscérale, l'espace pleural et la plèvre pariétale  chez un patient sain

Qu’est-ce qu’un épanchement pleural ?

Un épanchement pleural est une accumulation de liquide dans l’espace pleural (cavité thoracique) qui dépasse les niveaux normaux. Chez une personne en bonne santé, quelques millilitres dans l’espace pleural permettent de déplacer les deux feuillets pleuraux sans douleur.

Chez une personne souffrant d’un épanchement pleural, une quantité excessive de liquide s’accumule dans l’espace pleural, espace entre la plèvre pariétale et la plèvre viscérale. À un certain stade, l’épanchement interfère avec la respiration car le liquide occupe l’espace occupé normalement par les poumons et ces derniers ne peuvent plus se dilater/se déployer complètement et assurer la pleine fonction respiratoire.

Qu’est ce qui provoque un épanchement pleural ?

Les maladies sous-jacentes peuvent être nombreuses et variées. Les causes les plus fréquentes d’un épanchement pleural sont les cancers (maladies malignes), les insuffisances cardiaques ou les pneumonies. Le carcinome pulmonaire, suivi du carcinome mammaire, sont les causes les plus fréquentes d’un épanchement pleural malin.

Illustration du poumon en cas d'épanchement pleural

Avec le système de drainage, la vidange est très facile. Avant, je devais aller deux fois aux urgences et me faire ponctionner, maintenant ce n’est plus nécessaire. J’ai vraiment paniqué à chaque fois que j’ai manqué d’air.

– Monsieur H. D. / épanchement pleural –

Plus d'expériences des patients

Comment traite-t-on un épanchement ?

Il est important de traiter la maladie sous-jacente. Le traitement d’un épanchement pleural dépend du type d’épanchement. Si, par exemple, une grande quantité de liquide continue à s’accumuler dans l’espace pleural malgré un traitement médicamenteux optimal, on parle d’épanchement pleural réfractaire et récurrent.

Il existe différentes options thérapeutiques pour traiter un épanchement pleural.

Quels sont les symptômes d'un épanchement pleural ?

Essoufflement (dyspnée), fatigue, nausées et douleurs.

Ponction pleurale

Lors de la ponction pleurale (thoracentèse thérapeutique), le liquide accumulé est retiré par une canule munie d’une seringue. Cette intervention est généralement réalisée en ambulatoire, sous anesthésie locale, ou en urgence à l’hôpital. La ponction thérapeutique n’est pas un traitement définitif, c’est pourquoi de nouvelles ponctions sont souvent nécessaires à l’hôpital dès que le liquide s’est reformé.

Pleurodèse

En fonction de la maladie sous-jacente et du type d’épanchement, les épanchements récurrents (récidivants) peuvent être traités par une pleurodèse chimique (adhésion des feuillets pulmonaires par réaction inflammatoire). À cette fin, un médicament (par exemple du talc) est pulvérisé dans l’espace pleural via un cathéter rigide en silicone. La substance chimique est censée déclencher une réaction inflammatoire qui entraîne l’adhésion des feuillets pleuraux (plèvre viscérale et plèvre pariétale), de sorte que le liquide ne puisse plus s’accumuler. Cette intervention est souvent réalisée sous anesthésie générale en combinaison avec une thoracoscopie vidéo-assistée (VATS). Selon le déroulement de l’intervention, le patient peut devoir rester à l’hôpital pendant quelques jours. Dans certains cas et selon la maladie sous-jacente, un cathéter tunnélisé permanent drainova® ou PleurX™ est également implanté.

Cathéter pleural tunnélisé permanent

Un cathéter fin et souple en silicone peut être implanté une seule fois, sous anesthésie locale, en ambulatoire ou en combinaison avec un court séjour hospitalier. Cela permet à la personne concernée de drainer le liquide à domicile de manière temporaire et indépendante, selon les besoins. Les ponctions répétées à l’hôpital, à la clinique ou au cabinet du médecin ne sont plus nécessaires après l’implantation et les gênes causées par l’accumulation de liquide peuvent être mieux contrôlées. En outre, le drainage régulier de l’épanchement pleural peut entraîner une pleurodèse spontanée (adhérence de l’espace pleural).

En savoir plus sur le cathéter
Drainage d’un épanchement pleural avec un réservoir drainova® à aspiration douce.
Drainage d’un épanchement pleural avec un réservoir drainova® à aspiration douce.

Les avantages des systèmes de drainage fenik en un coup d'œil :

  • Contrôle efficace des symptômes
  • Moins d'hospitalisations
  • Pas de ponctions récurrentes et douloureuses
  • Un drainage sûr, facile et rapide à la maison
  • Informations sur la réalisation du drainage par un collaborateur fenik à votre domicile
  • Amélioration de la qualité de vie et de la mobilité
  • Livraison à votre domicile, par voie postale, des kits de drainage stériles prescrits par le médecin.
  • Réduction du risque d'infection

Avis important

Depuis 2018, les sociétés médicales européennes et américaines de chirurgie thoracique et de pneumologie recommandent également l’implantation d’un cathéter pleural tunnélisé permanent pour le drainage en cas d’épanchement pleural récurrent afin d’augmenter la possibilité de pleurodèse (adhésion de l’espace pleural) (Sources : Europa USA)

Vous avez des questions ?

Contactez-nous aujourd’hui ou consultez une sélection de questions fréquemment posées.

Contactez-nous maintenantFoire aux questions